Tonic 158 - Mai 2012

Tonic 158 – Mai 2012

1 mai 2012 à 12:00 - Aucun commentaire

Dieffenbach-lès-Woerth :
Élève dyslexique : quelle solution ?

Oermingen / Prisons d’ici et d’ailleurs :
Le contribuable aux petits soins des prisonniers ?

Colmar :
Reliques sacrées à Colmar

Mulhouse :
Le bilinguisme s’invite une nouvelle fois aux débats du Conseil municipal

Roppenheim : « The Style Outlet » :
Pas d’invitation pour l’initiateur du projet

Ungersheim :
La dernière saison du Bioscope

Suicide (culturel) collectif au théâtre alsacien

Le Südtirol :
« l’Alsace italienne » ?

Brunstatt : Amen

Mulhouse :
Il refuse sa carte d’électeur !

Rencontre :
Pierre Freyburger : Au nom de la rose, de Mulhouse et de ceux qui aiment la ville

Volksberg :
Bientôt une antenne relais à faisceaux hertziens

Nos langues, nos cultures = un Droit, une Loi !

Oberhoffen sur Moder :
On s’essuie les pieds sur Sarkozy

Souffelweyersheim :
Des artistes d’excellence pour des élèves plein de talents

Mietesheim :
« Usine cidou » attention danger !

Schweighouse-sur-Moder
Un agriculteur endommage un site classé Natura 2000

Haguenau / Cliniques et centre hospitalier :
Assez de parkings pour les handicapés ?

Saverne :
J’ai une gueule de tiroir-caisse ?

Présidentielles :
Qui votre Maire a-t-il parrainé ?

Betschdorf :
Escroqué par un entrepreneur en maçonnerie

Schiltigheim :
Un buraliste qui fume

Ecoles en danger

Facho victime

Pas très classe comme titre ? C’est vrai, mais j’ai trouvé largement moins classe : les résultats du 1er tour des Présidentielles !

22 avril 2012, 20h01

Sarkozy 32.92%
Le Pen 22.12%
Hollande 19.29

Bam. Attends j’éteins la télé. Je patiente. Je vais boire un coup de Pinot Noir. Ça doit être une erreur, quoi d’autre ? Je rallume. Pas d’erreur. Aucune. Le Front Natonal arrive en seconde position en Alsace. Marine Le Pen siège derrière Nicolas Sarkozy et devant François Hollande.
Elle boit son petit lait. Je ravale mon amertume.
Cher lecteur, tu ne t’es pas trompé de journal. Tonic n’a pas pour vocation de donner de direction (encore moins de directive) politique. La preuve !
Tonic a pour vocation de ne pas se taire. Moi aussi, j’ai pour vocation de ne pas me taire. Aujourd’hui c’est un peu plus qu’une vocation. C’est ça ou une crise de calgon carabinée. C’est ça ou ne plus jamais me regarder dans une glace.
L’Alsace, si pleine de spécificités, l’Alsace, ayant bénéficié de l’ouverture des frontières, de sa situation privilégiée au centre de l’Europe, de l’immigration, de son bilinguisme, de sa capacité naturelle à intégrer le muticulturisme, encourage un parti prônant le replis sur soi, la fermeture des frontières aux peuples et à l’économie ? L’Alsace, la plus européenne des régions, l’Alsace, encore si privilégiée, voudrait casser la branche sur laquelle elle est assise ?
Non, définitivement non, le danger ne vient pas de la boucherie Halal du coin. Le danger ne vient pas non plus de Mohamed ou de Nassera, qui paraît-il touchent le RSA sans même l’avoir mérité. Paraît même qu’ils touchent des allocs sans rien foutre, si si je l’ai entendu de Mme Schmitt qui le sait de sa voisine. Si c’est pas un monde, alors que toi et moi, bon Alsaciens, on les mérite non, tous ces privilèges sociaux gagnés grâce à… la gauche !
Mais je m’égare… Et si le danger, le vrai, celui qui fait trembler l’Alsace au point d’offrir ses droits civiques au FN, venait de notre incompétence à nous remettre en question, à nous réformer afin de garder toute notre place, d’essaimer nos valeurs, nos idées face au rouleau compresseur des nouvelles grandes puissances mondiales ?
Bien sûr tout va mal, le pouvoir d’achat est en berne, on nous prend pour des cons et il faudrait aimer ça. Bien sûr les plus fragiles veulent qu’on les entende, bien sûr il faut savoir mettre du poing sur la table et dire NON. Mais par la peur de l’autre et de ses différences ? par la haine ? par le conservatisme ? par la xénophobie ?
Alors que je m’entretenais avec lui des résultats fachos heuuu fâcheux de ce premier tour, quelqu’un que j’aime beaucoup m’a dit la chose suivante : « on n’accroît pas les biens (des riches) en les divisant, c’est vrai, mais on accroît ceux des pauvres en partageant, c’est mathématique ». Tout est dit, non ?

Lorsque tu liras ce Tonic, la France connaîtra peut-être son nouveau Président. Alors le changement, c’est maintenant ? Pas si sûr. Mais j’y pense, ma bouteille de Pinot Noir n’est pas finie. Si on la partageait ? Parce que le partage, y’a qu’ça d’vrai.

Bonne lecture et amitié de toute l’équipe.
Alexandra Vallat



Commentaire

*